• Jean-Pierre Peeters, DMV

Comment mieux recruter ?

En fonction des générations et des périodes, de ce que certains appellent des cycles, madame offre et madame demande se disputent la première place à tour de rôle. Et dans le public vétérinaire, les recruteurs et les recrutés seront heureux… à tour de rôle.

Il y une période pendant laquelle, en tant que chercheur d’emploi, un C.E.S. ou un CEAV de médecine interne était le bienvenu pour être embauché. Il fallait jouer avec sa créativité pour que le CV soit attractif.


Aujourd’hui, comme par magie, il n’y a plus de demandeur d’emploi.


Les vétérinaires à recruter se sont évaporés !




Un vrai paradoxe : d’une part, les vétérinaires sont trop nombreux, le « gâteau » client s’est divisé de moitié en 30 ans (2000 clients par an par vétérinaire en 1990 contre 1200 clients aujourd’hui), et d’autre part, malgré une pléthore de vétérinaires installés, on ne trouve pas de nouvelle tête pour renforcer les équipes.


Recruter est devenu un sport professionnel, une compétence à développer. En 2000, année de mon diplôme, voici à quoi ressemblait une annonce :


Clinique P.A. Lille cher. 1 ALD avec 1 an d’expérience dès mai. Tél : ….


Autant dire que même le mot succinct est un euphémisme. Difficile d’en savoir moins sur l’activité, le lieu, l’équipe, l’état d’esprit, l’ambiance, l’endroit, les horaires, les locaux, le matériel, la spécificité de médecine, ou la présence de logement.

Et pourtant j’appelais ! Juste pour savoir.


Autant être franc, imaginez que vous cherchiez à nouveau un emploi (beaucoup des lecteurs de ce blog sont installés), si vous aviez le même choix que ce que les jeunes diplômés ont aujourd’hui, l’annonce n’aurait pas beaucoup de succès.


Alors il faut se démarquer !

Pour recruter efficacement, vous allez devoir créer une vache pourpre (voir article sur la différenciation).



Vous allez penser à tout ce qui se fait habituellement dans le domaine du recrutement en médecine vétérinaire, et vous n’allez pas y toucher !



Vous n’allez pas faire mieux, vous allez faire « différent ».




Soyez incontournable !



Avant de peaufiner votre annonce, listez les différents canaux possibles pour y placer votre offre. Les forums, les sites spécialisés (vet’job, vetojob, …), les réseaux sociaux (facebook inter-vétérinaire), revues hebdomadaires, répartiteurs via leurs livreurs, …

Surtout, soyez multicanaux et ne restez pas sur un seul média, sinon vous allez vous priver à coup sûr d’une majorité de l’audience. Il est très tentant et super facile de placer une petite annonce sur le Facebook Cureghem, et c’est en soi une excellente idée, mais cela ne sera pas suffisant, nombre de jeunes vétos y sont peu, voire pas du tout.

Répéter vos posts, annonces et autre campagne. Oui, être incontournable demande d’être présent, de dépenser de l’argent, cet investissement vous permettra d’être plus efficace.




Soyez irrésistible !



Vous pensez qu’un excellent salaire est votre seule force de vente pour mieux recruter ? Et bien vous vous trompez.

L’écrasante majorité des jeunes vétérinaires cherche, avant un bon salaire, une bonne entente dans l’équipe, du bien-être au travail, un partage moderne vie privée - vie pro., avoir des congés et pouvoir profiter de la vie.





Le travail est devenu un moyen et non un but.


La semaine de travail de 6.5 jours, ça c’est du passé. L’année de travail avec 2 semaines de vacances, ça, c’est du passé.


Parlez en bénéfice ! Voir « Comment être un vendeur irrésistible ? » Selon le principe FAB (fonctionnalité, avantages, bénéfices), utilisez dans votre promotion les bénéfices pour le jeune (ou pas) recruté. Avoir un bel échographe est une chose, mais êtes-vous sûr que cela parle à votre prospect ?


Le prospect (votre futur recruté) cherche la sécurité, le bien-être, les interactions sociales et veut fuir les ennuis ! Bref, il est humain. S’il ne sait pas se servir de votre échographe, l’annonce pourrait bien le mettre en danger quand il la lit.

Par contre, votre échographe peut être présenté comme un avantage au diagnostic et vous mettrez en avant qu’il s’agit là d’une aide précieuse pour les jeunes vétos puisque 2 vt sur place adorent l’échographie et peuvent aider la nouvelle recrue à se former.


Dans une annonce, vous devez créer des ponts entre vous et l’état d’esprit du vétérinaire qui va lire l’annonce. Vous l’aurez constaté, les mentalités ont évolué, les jeunes vétos ne cherchent pas un salaire à tout prix, ce qu’ils désirent aujourd’hui, c’est une bonne dose de bien-être.



Il y a 20 ans, avant de quitter un patron, même malotru, on y réfléchissait à deux fois. Aujourd’hui, si vous maltraitez un salarié, il ne finira pas la semaine.






Le facteur insécurité s’est inversé:


Il valait mieux avoir un travail même mauvais, aujourd’hui il vaut mieux ne pas avoir de travail que d’en avoir un mauvais !


Vous devez absolument prendre ce nouveau paradigme en compte !



Une annonce de rêve



Pour vous aider, j’ai demandé à une jeune collaboratrice qui a intégré l’équipe il y a deux mois, d’écrire l’annonce idéale. L’annonce qu’elle voudrait pouvoir lire, celle de ses rêves aussi idéaliste soit-elle !


De faire l'annonce pour elle et pas pour moi ou pour “faire bien”, sans pression sociale et sans jugement.


La voici:



Poste de vétérinaire à pourvoir dans une structure récente et bien équipée.

L’équipe se compose de 3-4 vétérinaires et 2 assistants.

Les horaires sont modulables à souhait. Les journées commencent à 9h00 et se terminent en général à 17h00. Les consultations se font uniquement sur rendez-vous. Il n’y a aucune garde à prester. Les congés sont payés et illimités dans la mesure du possible.

Le cabinet est récent et tout a été pensé pour optimiser l’espace et garantir le confort des travailleurs, clients et animaux.

L’équipement disponible (analyseur sanguin, écho, radio...) permet de réaliser la plupart des examens complémentaires sur place.

La clientèle, triée sur le volet, est familiale, fidèle et a toute confiance en la qualité des soins apportés à leurs animaux.

L’équipe est motivée, passionnée et soudée. L’esprit d’équipe et la bonne ambiance la caractérisent.

Les chirurgies difficiles sont réalisées en binômes. Les cas compliqués sont discutés en équipe afin d’assurer les meilleurs soins à nos clients.

Des formations sont régulièrement organisées et sont gratuites pour tous les travailleurs.

Le salaire est attractif et permet de vivre confortablement.




Elle m’a prévenu: c’est une annonce idéaliste. Et je la remercie d’avoir joué le jeu. Bien sûr ce sera compliqué de fournir ce poste et ce n’est pas le but.


Le but est de dégager les peurs, les zones d’insécurité, les sources de joie et de bien-être et de s’en rapprocher pour bien recruter et garder les collaborateurs.


Même si votre équipe est stable, c’est un exercice que je vous conseille. Proposez à vos collaborateurs, VT et ASV d’écrire leur annonce et vous allez trouver des pépites.


Par exemple, si votre rentabilité est mince, vous allez penser que vous n’aurez aucune chance de recruter car difficile pour vous de proposer un “bon” salaire. En même temps, il se trouve que vous jouissez au sein de votre équipe, d’une ambiance et d’un esprit d’équipe hors norme. Vous n’êtes absolument pas sur la touche, au vu des nouveaux besoins, ça vaut la peine d’essayer.



Travaillez votre Marque employeur


Qu’est-ce que la Marque Employeur ? Pour faire court, il s’agit de la réputation que vous avez à l’extérieur (vous et votre structure vétérinaire), auprès de chercheurs d’emploi potentiels.



La Marque Employeur, c’est l’image que perçoit de vous les jeunes VT.







Saviez-vous que les vétérinaires parlent entre eux ?


Saviez-vous que les jeunes vétérinaires parlent sans tabou ?

Bien sûr vous vous en doutez, mais savez-vous à quel point ?

J’ai croisé une de mes toutes jeunes recrues à un événement vétérinaire, une formation en soirée, elle était entourée de ses amis (tout aussi jeunes) et je me suis invité à leur table. Je n’ai pas beaucoup parlé, j’ai surtout écouté car la conversation m’intéressait au plus haut point. Le sujet-débat: les vétérinaires qui recrutent en ce moment…


  • "celui-là j’ai entendu dire qu’il est pas mal, sympa apparemment…"

  • "j’aurais bien voulu aller là-bas mais la place est déjà prise..."

  • "lui il a posté des trucs sur Facebook comme quoi les jeunes ne veulent plus travailler, je n’irais jamais chez lui…"

etc…


Sans filtre et sans pitié !


Si vous travaillez correctement votre Marque Employeur (image de marque), vous aurez un avantage sérieux dans le recrutement. Comment faire ?



Parlez de vous


Dès que vous en avez la possibilité, en formation, sur les groupes Facebook ou autres, postez des actualités de la structure, des anecdotes rigolotes, parlez de l’ambiance, parlez de votre dernier achat de matériel, présentez votre dernière recrue, si c’est le cas, précisez à quel point elle s’intègre bien etc... Soyez présent !


Parlez aux jeunes vt, à chaque fois que c’est possible, aux formations, salons, congrès, allez les voir, intégrer vous. Je suis plus timide qu’on ne le croit et je n’ai pas dit que c’était facile, je dis que ça en vaut la peine.




Améliorez le bien-être


On l’a dit,



le bien-être au travail est la nouvelle valeur phare.


Si cela vous parle et si c’est le cas dans votre pratique et que c’est un axe que vous voulez développer, alors criez-le ! Votre champ lexical doit le refléter ! Dans vos annonces, vos posts Facebook, votre site internet, vos newsletter, votre vitrine, votre mission… PARTOUT. Choisissez les mots et répétez-les. Lumineux, cadre agréable, ambiance bienveillante, client en confiance, ergonomie, qualité de vie, excellente relation entre membres d’équipe, humour, détente, etc…


Ne sous-estimez pas la présence d’une terrasse ou d’une salle pour s'isoler et lire sur le temps de midi, pour beaucoup, c’est précieux.





Améliorez les avantages en nature


Les vétérinaires et les ASV salariés qui travaillent chez vous peuvent être d’incroyables ambassadeurs, ils peuvent vanter les mérites de leur poste à condition qu’ils aient des choses à dire.

En ce qui concerne mes assistantes (ASV), les avantages toute nature permettent d’augmenter sensiblement le bien être. Une carte essence couvrant la totalité des déplacements travail-domicile, une carte téléphone avec abonnement illimité au frais de la structure, un téléphone dernier cri, tous les actes de médecine vétérinaire sur leurs animaux offerts.

Un massage pour chacune une fois par mois (délivré par un professionnel). Des cadeaux, des restaurants, des places de cinéma.

Chacun y mettra ce qu’il aura envie, chaque structure à son patron et chaque patron sa personnalité. Même mon comptable trouve que j’en fais trop.


Plus jeune je l’aurais écouté, aujourd’hui, je n’écoute que moi. Et je vous encourage à faire de même le plus vite possible, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.


Vous serez les seuls à porter la responsabilité d’une bonne ou mauvaise décision, autant que ces décisions soient les vôtres.






Mes assistantes fréquentent un groupe d’ASV et se voient régulièrement. Dernièrement, le sujet de la réunion était de comparer les salaires dans leur structure respective ainsi que les différents avantages. La semaine qui a suivi, deux vétérinaires m’ont téléphoné pour parler des conditions de mes assistantes. Leur coup de fil étaient motivé par le comportement des ASV qui se plaignaient que chez moi, “les assistantes elles ont plein de trucs, et elles organisent leurs horaires, elles vont souvent au restaurant en équipe, etc…


Oui c’est vrai et encore plus. Et en même temps, mes assistantes sont bienveillantes, toujours souriantes, patientes, hyper professionnelles, proactives, enthousiastes, intelligentes, et dotées d’une conscience pro hors norme.

Pour avoir embauché beaucoup de monde, je peux vous dire que ce n’est pas commun. J’ai bossé dur pour construire cette dream team.


Les personnes hors norme méritent un traitement hors norme.


Améliorez l’ambiance au travail


Fixer des pauses. Nous avons tous des rushs et tous des moments plus calmes, pour ces derniers, je suis adepte de la tarte ou autres réjouissances. S'asseoir, se détendre, sourire et parler d’autres choses même 10 minutes, change la donne.


Les teams building: les activités extra travail entre collègues. Vous n’êtes pas obligé d’aller faire du rafting pour souder l’équipe, mais sortir du cadre du travail ne fût-ce qu’une demi-journée renforce les liens. Non, non, ce n’est pas une bêtise, je vous promets, j’ai vu les résultats.

A tester !





Recrutez en dehors des périodes de besoin


Mettez beaucoup de valeur sur ce point, j’ai réglé mes problèmes de recrutement de cette façon.

Vous recrutez lorsque vous avez besoin n'est-ce pas ? Comme presque 100 % des vétérinaires, vous faites une erreur. Recruter lorsqu’on cherche quelqu’un: souvent, c’est dans l’urgence. Un collaborateur s’en va et si possible il préfère ne pas prester son préavis.

Donc vous cherchez rapidement, avec pression, avec la peur au ventre de devoir travailler plus dur car personne pour remplacer le poste vacant. On a tous connu ça et on s’en passerait volontiers.


Comment faire ?


Recruter quand votre équipe est pleine. Je n’ai pas dit embaucher, juste prévoir des entretiens. J’ai encore fait la semaine dernière, un entretien court de ¾ d’heure d’une personne qui m’a envoyé son CV trois semaines avant.


Je réponds que je n’ai besoin de personne mais que son CV est intéressant (si c’est le cas!) et que je souhaite la rencontrer. Si elle convient après ce que j’appelle mon “entretien court”, les coordonnées et résultats d’entretien vont dans une farde et je puise en priorité dans cette farde quand j’ai besoin de quelqu’un.


Souvent, c’est de là que viendront les futurs embauchés.

J'ai laissé les préjugés de coté, cette petite voix qui me dit : "mais dans 1 an, ces gens ne seront pas disponibles" . Faites comme moi, n'écoutez plus cette petite voix, vous pouvez être surpris. Car même 1 an après, ils sont parfois disponibles ou tout simplement disposés à travailler pour vous. Je fais 3 à 4 entretiens par an, 3 heures par an qui en valent la peine.



Pour recevoir d'autres articles, du contenu riche, des podcasts et des vidéos sur le marketing vétérinaire, remplissez la fenêtre ci-dessous. Vous recevrez également le guide des 10 techniques pour améliorer rapidement votre chiffre d'affaires. Dix techniques et certaines dont vous n'avez jamais entendu parler !

Recevez le guide: 10 techniques faciles pour

améliorer votre chiffre d'affaires rapidement

Le VT et l'esthéticienne
00:00 / 04:10
Organiser une réunion brainstorming
00:00 / 05:32
Une boisson personnalisée
00:00 / 01:34
Le ct de mon asv a un abces
00:00 / 02:13

    Créé par Jean-Pierre Peeters, Vétérinaire