• Jean-Pierre Peeters, DMV

Comment devenir un leader ?


Nuls ! Nous sommes tous nuls !


Voilà le constat qu’un ami vétérinaire a fait quand il repense à ses compétences relationnelles alors qu’il était fraîchement diplômé. Déjà que la relation avec le client n’est pas une science qui tombe du ciel (même si certains sont plus doués que d’autres), les échanges avec une équipe révèlent encore d’autres difficultés.


Et un jour on devient patron, on balbutie, on teste, on essaye. On est face au pire apprentissage qui soit : celui de l’essai erreur. Un parcours hors de prix, car les milliers d’euros sont perdus chaque mois, ou dans le meilleur des cas, un manque à gagner colossal.


Voir tout en dessous: podcast (audio) : le chat de mon ASV a un abcès. Quel tarif appliquer ?






Bien sûr les erreurs permettent d’apprendre et c’est une bonne chose d’en faire. Pourtant, dans la plupart des cas, un apprentissage rapide par une formation digne de ce nom peut nous éviter des mois de doute et de questionnement.




Beaucoup de jeunes vétérinaires refusent de faire des formations en leadership par souci d’économie. Voilà encore une situation où notre intuition ou plutôt nos préjugés, nous plonge dans le désastre.



Car c’est souvent l’inverse qui se passe, une bonne formation pourrait leur faire économiser des mois de salaire.

Imaginez que vous deviez devenir vétérinaire par vous-même, de façon autodidacte, par essai-erreur ! Combien de chiens, de chats, de chevaux et vaches morts avant de progresser à pas de souris. A titre d'exemple, j'ai dépensé, en 2 ans, 12800 € en formations hors vétérinaires. Marketing, leadership, création vidéo, apprentissage pub Facebook, vente, tunnel de vente etc..



Etes-vous un patron ou un leader ?


Pour sortir de cet amateurisme, le vétérinaire manager va devoir revoir ses pratiques. Vous allez, en tant que patron d’équipe, devoir transformer l’administrateur que vous êtes en leader.



Un administrateur s’organise pour que les choses soient réalisées correctement.
Un leader s’organise pour que les choses correctes soient réalisées.


Selon une étude du groupe d’expert du Saratoga Institute (groupe de réflexion sur le management), la moitié de la satisfaction au travail relève de la relation qu’on entretient avec son supérieur.


Pensez-y quand vous parlez à vos ASV !


Non seulement cette bonne entente est un atout essentiel de la réussite de la clinique vétérinaire, mais en plus elle permet de fidéliser vos salariés de façon plus efficace que le simple fait du salaire !


Tous les résultats vont en ce sens : une relation autour des valeurs de la personne sera toujours plus profitable que toutes les anciennes stratégies fondées sur l’autorité et la crainte. Vos vétérinaires salariés (ou indépendants mais non associés), vos ASV seront plus heureux et plus fidèles si la relation avec vous-même est saine.




Un salarié préfère une excellente relation avec son boss plutôt qu’une augmentation !


Ils restent en moyenne beaucoup plus longtemps dans l’entreprise quand les liens avec le supérieur sont bons. Etude américaine sur 700 entreprises, et plus de 2 millions de salariés.

Marcus Buckingham chargé de l’étude a bien résumé le phénomène : « les gens rejoignent des entreprises, mais quittent des dirigeants ! »

Si vous êtes manager vétérinaire, c’est-à-dire que vous gérez une équipe, prenez conscience du fait ! Les jeunes que vous embauchez, rejoignent votre structure, mais lorsqu’ils partiront, ce sera, dans la majorité des cas, pour ne plus vous voir !

Si vous vous posez ce genre de questions, prenez le temps de faire le quiz ci-dessous.



Découvrez quel niveau de leadership vous habite !


Ce quiz est issu du livre Le Management de Arthur R. Pell et d’après lui :



Ce quiz sur le leadership est le fruit de plus de dix années de recherche et de cinquante années d’expérience dans la formation et le conseil.



Répondez par vrai ou faux et notez vos réponses sur une feuille de papier, vous serez peut-être surpris par le résultat.


1. VRAI FAUX La principale qualité des managers reconnus comme d’excellents leaders est leur aptitude à inspirer confiance.


2. VRAI FAUX Les bons leaders sortent fréquemment des rangs des employés modèles.


3. VRAI FAUX L’aptitude du leadership est acquise plus souvent qu’innée.


4. VRAI FAUX Les personnes animées par une passion particulière ont en général une aptitude au leadership


5. VRAI FAUX L’aptitude au leadership découle fréquemment d’une expérience malheureuse, d’un sacrifice ou d’une injustice.


6. VRAI FAUX La plupart des personnes douées pour le leadership se considèrent comme extraverties.



7. VRAI FAUX Aujourd’hui, les entreprises investissent bien plus que par le passé dans la formation.


8. VRAI FAUX En moyenne, les femmes sont plus aptes au leadership que les hommes.



9. VRAI FAUX Historiquement, les personnes reconnues pour leurs qualités de leader l’ont été malgré elles, du fait d’un événement quelconque.


10. VRAI FAUX Les grands leaders ont fréquemment un quotient intellectuel supérieur à la moyenne.



11. VRAI FAUX Les grands leaders sont souvent dominateurs.


12. VRAI FAUX Historiquement, les grands leaders sont plutôt issus de milieux modestes.



Votre résultat :


1. VRAI. En principe, vous avez bien répondu à cette question. Les recherches montrent qu’un climat de confiance au travail est une fondation solide en termes de management. Vous remarquerez que dans une clinique vétérinaire, la confiance que vous dégagez envers le personnel a une tendance à augmenter leur conscience professionnelle.


2. VRAI. Les bons leaders sortent fréquemment des rangs des employés modèles. Ils considèrent que leurs efforts seront un jour récompensés et travaillent en conséquence. C’est souvent le cas de vétérinaires « aides longue durée » à qui ont fait la promesse de rentrer dans l’association après une année ou deux de cohabitation professionnelle. Parfois, même en l’absence de promesse, certains vétérinaires salariés se comportent déjà avec une « attitude d’indépendant » au service de leurs clients.




3. VRAI. Bien sûr, quelques vétérinaires vont développer tôt des aptitudes au leadership, néanmoins, la majorité des leaders actuels ont développé cette capacité peu à peu, en réaction à des défis particuliers.


4. VRAI. La grande majorité des leaders interrogés, estiment que leur tempérament s’est développé grâce à une passion, un objectif essentiel à leurs yeux, un sujet en particulier. Ce qui revient souvent : réparer une injustice, la recherche d’excellence, se prouver qu’ils sont capables d’y arriver, satisfaire les parents ou un des deux.




5. VRAI. On comprend quand on a lu les résultats de la question 4. D’après les psychologues, la plupart des personnes sont passives et heureuses de l’être tant que leurs valeurs les plus chères ne se trouvent pas menacées. Si l’équilibre est rompu, la réponse est proportionnelle à l’enjeu, puissante.


6. FAUX. Mais tout dépend du point de vue et c’est assez intéressant. Même si l’entourage du leader les considère comme des gens conviviaux et sociaux, les leaders, eux, se considèrent plutôt comme introvertis, dans 65 % des cas.


Malgré les apparences, les leaders sont souvent plus timides qu’on ne l’imagine.


Posez la question à chaque membre de votre équipe, demandez-leur comment ils vous perçoivent : soit introverti (cotation de 1 à 5, cinq pour très introverti), soit extraverti (cotation de 1 à 5, cinq pour très extraverti).



Vous serez surpris de constater que les gens ne vous perçoivent en général pas comme vous vous percevez. Et la question intéressante : qui a raison ? Vous ou votre équipe ?



7. VRAI. La plupart des entreprises continuent à augmenter leur investissement dans la formation. La tendance est identique en médecine vétérinaire, la formation fait partie intégrante des habitudes de bonnes pratiques. Le mouvement ne devrait pas fléchir, surtout depuis que plusieurs pays ont rendu cette formation obligatoire.


8. VRAI. Les femmes (c'est corroboré par plusieurs études) ont en moyenne une maîtrise supérieure à celle des hommes pour tout ce qui touche au leadership et aux compétences qui lui sont essentielles : la qualité d’écoute, l’attitude à susciter et à maintenir la confiance, un management fondé sur les valeurs, la capacité à motiver, le fait d’inspirer le respect.





Je peux vous dire, en tant qu’homme, que ces compétences peuvent s’acquérir, grâce à la formation et votre volonté de vous améliorer ! Courage les gars !



9. VRAI. Presque tous les leaders se sont révélés au cours de périodes difficiles. Peut-être détenez-vous un leadership naturel, enfoui. Peut-être que ce leadership demande à s’exprimer au moment de crise ou de conflit avec un client. Pensez-y ! Comment réagissez-vous quand un client est furieux, indépendamment de votre volonté (c’est en général le cas où alors vous êtes sadique !), souvent lié à un simple problème de communication. Quand vous dites que vous offrirez avec plaisir la consultation de contrôle et que le jour du contrôle le chien ne va pas mieux, nécessitant des examens complémentaires. Pour vous il est clair et même limpide que la radio est payante mais pour votre client, pas toujours. Quel est votre comportement quand 2 membres de votre équipe (par exemple 2 assistantes) sont en dispute permanente ?


10. FAUX. Malgré ce que l’on croit, ce qu’on entend et ce qui nous paraîtrait plutôt logique, les psychologues ont démontré sans équivoque que l’intelligence n’était pas le facteur du leadership, et de manière plus générale pas non plus un facteur de réussite. Vous avez tous connu sur les bancs de nos auditoires, nos amis « grande distinction », ceux qui, en étudiant autant que vous, avaient systématiquement 3 à 4 points de plus à l’examen. Vexant ! Et bien rassurez vous, dans le monde de la TPE (toute petite entreprise), cette intelligence ou mémoire extraordinaire, n’est pas constitutive d’une structure vétérinaire très rentable.



En clientèle, il vaut mieux avoir une intelligence relationnelle (émotionnelle) qu’une intelligence cognitive (celle mesurée par les tests de QI).



Le Dr Goleman expert en intelligence émotionnelle et en leadership (université du Harvard) affirme que le bien-être et la maturité émotionnelle jouent un rôle bien plus important que l’intelligence. On peut ajouter que différents facteurs de développement personnel sont responsables de ce leadership. Au test de QI, les leaders obtiennent des résultats très inégaux, pas du tout en adéquation avec leur niveau de leadership. En lien, une conférence sur le leadership par le Dr Goleman : https://www.youtube.com/watch?v=1R-yOFvLnbk




11. FAUX. Les leaders sont majoritairement non dominateurs et plutôt missionnés par le fait de servir le monde. Souvent une passion les anime, et par-dessus tout, ils souhaitent se sentir utiles. Le leader véritable est un stimulateur de projets, sa contribution est majeure et pourtant il ne cherche pas à tout prix à se mettre en avant.

Si on pouvait changer de personnalité, le marketing vétérinaire choisirait que vous soyez plus "relationnel" qu’autoritaire. De plus, cela développerait votre « marque employeur » c’est-à-dire la réputation d’employeur que vous avez parmi les jeunes recrues.



12. VRAI. Nombre de leaders actuels qu’ils soient politiques ou leaders d’entreprise, proviennent de milieu ouvrier. Les valeurs familiales sont portées en avant. Leur ambition constante et leur résilience, cette capacité de se relever après une difficulté, proviendraient de leur éducation. On estime en effet que la discipline et le sens du sacrifice pendant l’enfance contribuent à fabriquer une certaine créativité.




J’ajouterais que la résilience peut s’acquérir, j’ai observé beaucoup de vétérinaires se relever et poursuivre leur objectif après de sombres difficultés professionnelles ou privées.


Quels que soient votre résultats, n’oubliez pas que tout peut s’apprendre et donc tout peut s’améliorer, même la relation aux autres.



Pour recevoir d'autres articles, du contenu riche, des podcasts et des vidéos sur le marketing vétérinaire, remplissez la fenêtre ci-dessous. Vous recevrez également le guide des 10 techniques pour améliorer rapidement votre chiffre d'affaires. Dix techniques et certaines dont vous n'avez jamais entendu parler!


Recevez le guide: 10 techniques faciles pour

améliorer votre chiffre d'affaires rapidement

Le VT et l'esthéticienne
00:00 / 04:10
Organiser une réunion brainstorming
00:00 / 05:32
Une boisson personnalisée
00:00 / 01:34
Le ct de mon asv a un abces
00:00 / 02:13

    Créé par Jean-Pierre Peeters, Vétérinaire